Welcome to

Les chroniques de Paul

Home / Tourments.

12. La peur.

– Le futur. J’appréhende beaucoup l’avenir. Quand tu ignores l’existence de quelque chose, tu t’en fous. Tu ne t’en soucies pas. Mais dès que tu sais que cette chose existe et qu’elle t’attend et qu’il n’y a aucun moyen d’y […]

Read More

11. Dieu.

– Dieu. Cet Être Suprême et Tout-puissant que personne n’ose critiquer. Ce Dieu qui est censé être d’amour et de paix. Mais au nom duquel, on tue d’autres personnes parce qu’on juge qu’ils ne sont pas dignes de Lui. Il […]

Read More

10. L’humilité.

Une sirène d’ambulance se fit entendre au loin dans la nuit. – Encore un accident, soupira Bênofébia. Il hocha la tête. – Souvent quand on regarde les autres dans les soucis ou quand on regarde des gens malades ou victimes […]

Read More

9. L’amour.

– Imagine deux petits canards sur un étang. Ils sont tous les deux perdus. Ils ont des frères et sœurs, de la famille qui tient à eux, ils ont une vie plus ou moins bien rempli. Pourtant, il y a […]

Read More

8. La luxure.

Il repéra un arrêt de bus. – Asseyons-nous là, proposa-t-il à son amie. Ils s’assirent sur le banc de l’arrêt de bus. – Je t’écoute à présent, lui annonça-t-elle. Il hocha la tête. – Si on considère la luxure comme […]

Read More

7. La fierté.

– Par fierté ? La fierté n’a pas sa place dans une relation qui veut aller loin. Aussi bien en amour qu’en amitié. – J’ai l’habitude de répéter cette phrase moi-même, fit-il remarquer. Mais ce n’était pas envers elle que […]

Read More

6. La loyauté.

– Je ne l’ai pas toujours été et quand je pense à ces moments, je le regrette vraiment. Je ne suis pas le plus loyal des hommes, j’ai déjà trahi, j’ai déjà trompé… Je ne suis pas un champion olympique […]

Read More

5. La famille.

– Oui je sais, répondit-il. Disons que ma famille n’est pas comme je la voudrais donc j’évite d’en parler. – ‎Elle est comment ? – ‎Divisée. – ‎Et tu la voudrais soudée c’est ça ? – ‎Oui. Enfin je ne […]

Read More

4. Le bien-être.

– Faisons une pause et dis-moi comment tu te sens. Genre comment tu te sens vraiment, pas de réponse automatique. – ‎Je ne suis pas doué pour dire comment je me sens vraiment, puisque la plupart des gens ne s’en […]

Read More

3. La bêtise humaine.

Il lui tendit la main et l’aida à se lever à son tour. Ils sortirent sur le trottoir où une lourde chaleur les accueillit. – Ça te dérange si je fume ? lui demanda-t-il en sortant un paquet de cigarettes. […]

Read More

2. La vie.

– Imagine un homme, seul dans une grande forêt. Au milieu de cette forêt se trouve un grand arbre. Les fruits de cet arbre sont tout ce qu’il désire et tout ce à quoi il aspire. Mais il n’a aucune […]

Read More

1. Le sang.

Assise à côté de son ami, Bênofébia promenait son doigt autour de son verre. – Jouons à un jeu, dit-elle soudain. Le jeu est simple, je vous donne un mot, vous regardez autour de vous et vous me dites ce […]

Read More