– Je ne l’ai pas toujours été et quand je pense à ces moments, je le regrette vraiment. Je ne suis pas le plus loyal des hommes, j’ai déjà trahi, j’ai déjà trompé… Je ne suis pas un champion olympique des coups bas mais dire que je n’en ai jamais fait serait nous mentir et nous ne sommes pas là pour ça.
– ‎Et pourtant tu en attends de la part de tes amis et de ton entourage ?
– ‎Pas forcément, admit-il.
– ‎Ah oui ? s’étonna-t-elle.
– ‎Je veux que mes amis me traitent comme je les traite. Qu’ils me soient loyaux si je suis loyal envers eux, qu’ils me tendent la main si je leur tends la main, qu’ils me tournent le dos si je fais pareil sans explication. Ce serait hypocrite de réclamer aux gens autour de toi quelque chose que tu ne leur donnes pas. Ce serait comme réclamer de l’amour aux gens alors que tu tyrannises, tu vois ? C’est totalement absurde.
Elle hocha la tête.
– J’essaie par contre de toujours rester loyal envers moi-même. De toujours rester fidèle à moi-même et à mes principes. Même quand ce n’est pas évident. Et quand je suis confronté à une situation dont la seule solution peut être vue comme de la trahison, je me demande : Tu comprendrais si on te fait pareil ? Tu l’accepterais ?
– Et quand ta réponse est non tu fais comment ?
– Je laisse tomber l’idée tout simplement.
– Donne-moi un exemple concret de ce que tu dis, fit-elle. Une situation où tu as à te poser ces questions.
Il réfléchit pendant quelques secondes.
– Je me rappelle un jour j’étais chez moi, débuta-t-il. J’étais sur mon téléphone en train de discuter avec quand il y a une fille qui m’a écrit. Elle m’a demandé si j’étais chez moi, qu’elle voudrait me parler de quelque chose d’important. J’ai accepté. Je lui ai indiquée ma maison et une heure plus tard, elle est arrivée. Déjà elle ne m’a parlé de rien comme elle le prétendait. On est resté là à se regarder parce que je ne savais trop quoi lui dire. Mais tout dans son attitude traduisait ses intentions.
– Elle voulait coucher avec toi je suppose, hasarda-t-elle.
– Oui.
– Alors ?
– Je ne l’ai pas fait, répondit-il en haussant les épaules.
– Pourquoi ? s’étonna-t-elle.
– Déjà j’étais en couple. Ensuite je connaissais le mec de la fille en question. Je me suis demandé, et si ma meuf allait voir un de mes potes dans l’intention de se faire baiser, comment le prendrais-je ? Surtout si ce dernier l’a fait sans penser à moi.
– Et comment ça s’est terminé ?
– Puisqu’elle ne parlait pas, je ne pouvais pas clairement lui dire ce que je pensais. Je lui ai donc montrée.
– Comment ? s’enquit-elle.
– J’ai appelé ma meuf en appel vidéo et je les ai présentée l’une à l’autre.
Ils se regardèrent tous les deux puis éclatèrent de rire.
– Ton message a du être très clair, approuva-t-elle quand elle reprit son souffle.
– Ah oui, répondit-il. Il le fallait.
– Bon à présent dis-moi la chose la plus déloyale que tu aies faite. Enfin la plus récente ou la plus poignante. Aussi bien pour toi que pour la victime, si on peut l’appeler ainsi.
– J’ai trompé celle que je considérais comme la femme de ma vie.
– Pourquoi as-tu fait ça ?
– Par fierté.