​Ceci est la toute première lettre reçue sur parleatatiana@gmail.com. Les seules modifications qu’elle a subies sont des corrections d’orthographe.



____________________
Anonyme Mous
16 déc. 2017
À moi :
Bonjour Tatiana,
Je suis une jeune personne sans sexe sans âge sans nom. J’ai souvent été traité(e) comme moins que rien. Je me suis vite perdu(e). Je voulais être accepté(e) et pour ça je me suis mis(e) à mentir, voler, trahir. Je suis tombé(e) dans le sexe ou j’ai fait énormément d’erreurs et de mauvaises expériences. J’ai divagué, cherché ma voie, tourné en rond, pleuré, crié, étouffé. Je suis quelqu’un qui fait passer les autres avant moi-même et aujourd’hui je suis perdu(e). Les choses semblent bien aller. Pas de problème, pas de manque d’argent, pas de maladie. Et pourtant je trouve ma vie dénuée de sens. Je n’y vois plus d’intérêt. Je ne sais pas pour quoi me battre ou contre quoi. Je n’ai pas de passion, rien. Je commence des études dans un domaine choisi par défaut, je ne souffre pas, je ne ressens juste rien. Même dans ma foi qui pourtant m’a sauvé, je stagne. J’ai perdu presque tout le monde autour de moi et aujourd’hui je me tourne vers toi Tatiana, tellement forte avec une vie que tristement j’envie. Malgré tout ce que tu as vécu, tu as l’amour. Tu as quelqu’un à tes cotés qui t’aime plus que tout au monde. Tu as un frère prêt à tuer Dieu s’il le fallait pour tes beaux yeux. Un père aimant et de l’argent. Comme je t’envie ta force et ton bouclier d’amour Tatiana. Je me sens mourir de lassitude et de routine…
___________________________
Bonjour jeune inconnu(e),
    J’ai bien reçu ta lettre. Je l’ai lue et relue. Désolée de ne répondre que maintenant. Comment vas-tu aujourd’hui ? Tu sais, même si je n’ai pas vécu tout ce dont tu parles, je te comprends. J’ai une petite idée de ce que ça peut faire d’être dans ta situation. Je ne sais pas trop quoi te donner comme conseil pour être honnête. Mais tu as parlé d’une chose pour laquelle j’aimerais te dire que moi aussi je t’envie : la foi. C’est quelque chose que beaucoup de jeunes de notre génération n’ont pas. Tu dois te battre pour ça.
« Souffrir au point de douter du ciel. Mais la foi c’est tout ce qui te reste quand tout est usé. »
Nekfeu – Programmé



   Tu en as bavé c’est vrai. Tu as sûrement traversé des choses dont je n’ai pas idée. Mais si tu as pu prendre des résolutions pour sortir de cette mauvaise pente que tu avais prise, c’est que tu as une forte volonté et tu as Quelqu’un derrière toi qui guide tes pas. Même si aujourd’hui ce n’est pas aussi évident, continue de prier. Demande à Dieu de te mettre sur ta voie, de guérir tes blessures, de t’aider à te découvrir et surtout de t’aider à trouver ta vocation ici-bas. Personne n’est né sans passion et tout le monde a un don. Il faut juste que tu découvres ce qu’est le tien, que tu le développes et enfin que tu l’exploites.
   Tu dis être seul(e) mais ce n’est que physiquement. Continue d’avancer, ancre-toi dans la foi, et tu verras que les bonnes personnes viendront à toi, les bonnes portes s’ouvriront devant toi. Sache que tu n’es pas seule et reviens me parler quand tu en sentiras le besoin.