Lettre d’une femme harcelée à son patron

​Monsieur le directeur, je viens vous dire que je démissionne,

De ce poste que, tant, j’ambitionne.

Depuis le jour où j’ai eu le malheur de franchir le seuil de ce bureau, mon CV en main, vous m’avez intimidée.

Par votre regard insistant sur ma poitrine bien que ma chemise fut bien boutonnée.

Par vos invitations à vous rejoindre dans des endroits aussi sordides qu’horripilants,

Avec pour prétexte de parler de ma candidature.

Pour se faire embaucher, est-ce donc ça la procédure ?

Je me suis quand même pliée à vos desiderata à défauts de vous tenir des propos désobligeants.

Et par je ne sais quel miracle, et malgré mon refus de coucher avec vous, j’ai été prise.

Je me suis dit que j’aurai un peu de répit, vous croyant résigné. Quelle naïveté !

Mais vos avances ont repris de plus belle et en pis,

Par vos appels aux heures indécentes, vous étiez déterminé.

Vous m’avez houspillée avec toute une flopée de messages aussi obscènes les uns que les autres.

Par vos paroles déplacés et vos mains baladeuses dans les couloirs.

Monsieur, je ne peux plus travailler pour vous puisqu’ici mes vrais talents se vautrent.

Je n’ai peut-être pas une société qui vaut des millions, mais sur mon corps j’ai le pouvoir.

Je me nourrirai désormais d’espoirs et d’eau fraîche.

J’expliquerai à ma fille de deux ans qu’elle n’aura la poupée qu’elle voulait tant pour Noël.

Que sa mère aura tout fait mais qu’elle ne pourra pas l’inscrire à la crèche.

Elle me comprendra, car elle sait déjà que le père Noël n’existe pas, qu’elle n’a qu’une mère à Noël.

© BAM/IP3, Paris, France le 19 juin 2012

Le harcèlement sexuel peut être défini comme des avances sexuelles importunes et indésirables, les demandes de faveurs sexuelles et autre contact verbal ou physique de nature sexuelle qui crée un environnement hostile ou offensant.[1]

Selon le site elle.fr, une femme sur cinq (1/5) serait victime de harcèlement sexuel au travail mais que faire spécifiquement dans ces cas ? Lisez ceci !

4 commentaires sur “Lettre d’une femme harcelée à son patron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *