En grandissant, on accumule les erreurs et les regrets qui vont avec. On se dit souvent « si seulement c’était à refaire, je ferai les choses autrement. » Et si la possibilité m’était donnée de changer les choses ? Si je pouvais me rencontrer quelques années plus tôt, voici les quelques conseils que je donnerai à mon « plus jeune moi ».

 

Prie beaucoup.
Prie beaucoup et apprends à bien le faire. La seule personne en qui tu pourras avoir aveuglement confiance, à part toi-même, est Le Très Haut. Aie foi en lui. Tous les autres ne sont que chair et donc peuvent te lâcher à tout moment.

 

Apprends à te connaître et à t’aimer.
Il faut que tu te connaisses. Que tu connaisses tes limites, ça t’évitera les mauvaises influences et ça t’évitera de faire des choses extrêmes. Identifie tes qualités mais surtout tes défauts accepte-les ça te donnera une certaine confiance en toi. Aime-toi tel que tu es avec des défauts et tes qualités parce que personne ne t’aimera mieux que toi-même.

Prends tes propres décisions.
C’est bien d’avoir des gens à qui demander conseils en cas de problème mais tu dois apprendre à prendre tes propres décisions. Au cas où la décision ne serait pas bonne tu auras appris quelque chose et dans le cas contraire, tu auras de quoi être fier.

N’arrête jamais de rêver.
Il y a des gens autour de toi qui, par méchanceté/ignorance/vengeance ou tout simplement parce qu’ils ont arrêté de rêver, te diront que tu rêves trop et que tes rêves sont trop grands. Laisse-moi te dire qu’aucun rêve n’est trop grand quand tu marches avec Dieu. Continue de rêver et bats-toi pour réaliser ces rêves.

Ne te compare pas aux autres.
Tu n’as rien à envier à qui que ce soit. C’est vrai que la concurrence aide à être plus productif mais ne te mets pas en concurrence avec les autres au point de t’en rendre malade. La seule personne que tu dois chercher à impressionner ou à battre : c’est celle que tu étais hier.

Sois bon.
Aide autant que tu peux. Sois bon avec ceux qui ont besoin de ta bonté, sois généreux avec ceux qui ont besoin de ta générosité, écoute ceux qui ont besoin d’être écouté mais surtout n’attends rien en retour car comme l’a dit Maryam, « Ils ne seront pas forcément reconnaissants ».

Méfie-toi des gens.
Je ne vais pas te conseiller de devenir paranoïaque, je sais que tu l’es déjà. Mais méfie-toi des voleurs d’énergie. Ton énergie est vraiment précieuse et il y a des gens qui consciemment ou inconsciemment voudront te la voler en te poussant à bout, en te mentant, en te mettant en colère, en faisant tout pour que tu réagisses négativement. Tiens-toi le plus loin possible de ces personnes.

Exprime-toi.
Tu parles déjà beaucoup c’est vrai. Mais ne t’arrête surtout pas. Parce qu’en parlant, en posant des questions, tu te fais corriger et donc tu deviens une meilleure personne. Apprends juste à te taire devant les filles, il parait que ça donne un air mystérieux qui attire.

Aime beaucoup.
L’amour qu’on peut donner à son prochain est l’une des plus belles choses qui puisse exister. On te brisera le cœur, c’est sûr. On utilisera l’amour que tu donnes contre toi mais reste tel que tu es, sois toujours bon parce que ce serait vraiment dommage de devenir comme les gens qui t’ont fait mal.

Pardonne rapidement !
Ta susceptibilité restera ton plus grand défaut mais apprends à pardonner. Ça te permettra d’avancer et d’être en paix avec toi-même. Il y a beaucoup d’autres choses bien plus importantes qui requièrent ton énergie, concentre-toi sur elles plutôt que sur les gens qui t’ont offensé.

Reste un enfant.
Reste un enfant même quand la vie te donne toutes les raisons de grandir, même quand les humains font tout pour noircir ton cœur.  Aie le cerveau d’un adulte et le cœur d’un enfant.