Plan X (Part XXXIV)

     Alexine hésita un moment.
– Et si on rentrait plutôt à la maison ? suggéra Albert remarquant l’hésitation de sa petite amie.
– Très bonne idée ! On ne peut pas faire nos retrouvailles dans la rue, renchérit Jenna. Montez !
      Elle s’installa au volant et attendit que ses deux hôtes montent à leurs tours. Quand ce fut fait elle démarra la voiture pour s’arrêter, quelques mètres plus loin, devant chez Alexine. Ils descendirent tous les trois de la voiture et rentrèrent à la maison. Alexine les emmena au salon et les installa puis courut dans la chambre de sa soeur.
– Alexia ! Alexia ! Devine sur qui je viens de tomber en me promenant avec Albert.
– Qui ? demanda Alexia qui était toujours au téléphone.
– Jenna ! Elle est là au salon.
     Elle traina sa soeur jusqu’au salon. Alexia la suivit docilement au salon où Albert et Jenna étaient en grande discussion.
– Alexiaaa ! cria Jenna en voyant son amie.
      Elle courut la serrer très fort dans ses bras.
– Ah Jenna ! répondit froidement Alexia. Tu fais quoi ici ?
– Je suis rentrée pour passer les fêtes de fin d’année, répondit Jenna ayant compris la question dans un autre sens.
– Non je te demande ce que tu fais ici dans ce salon !
      Alexine se racla la gorge.
– Alexia je crains qu’elle ne soit pas au courant pour Jessy et toi !
– Il s’est passé quoi avec Jessy ? demanda Jenna, ne se doutant de rien. Et Chris ?
– Elle le sait bien tu ne vois pas qu’elle joue la comédie ? s’écria Alexia. Je ne suis plus avec Chris parce que je l’ai surpris au lit avec ta soeur. Tu t’en souviens maintenant ?
     Elle se rassit, choquée par la nouvelle.
– Je comprends maintenant pourquoi elle m’évitait pendant tout ce temps.
– Elle t’évite tu dis ? demanda Alexine, étonnée.
– Oui depuis que je suis partie en juillet, je n’ai plus eu de ses nouvelles. Quand je l’appelle elle ne décroche pas et elle ignore mes messages : WhatsApp, Facebook, Viber et tous les autres. Plus de nouvelles.
– Donc tu n’étais au courant de rien pendant tout ce temps ? demanda Alexia, gênée par sa propre réaction.
– Non je ne me doutais de rien vu qu’on était pas proche elle et moi, je me suis dit que c’était peut-être ça – Elle marqua une courte pause – Elle a toujours été mesquine et manipulatrice. Elle n’a jamais été quelqu’un de très sociable donc quand vous vous êtes liées d’amitié j’ai trouvé ça assez bizarre mais je me suis dit que c’était un pas dans le bon sens alors j’ai laissé couler. J’étais loin de me douter qu’elle allait faire ça ! J’en suis carrément choquée !
     Alexia écarquilla les yeux après le récit de Jenna. Elle s’assit près d’elle dans le canapé.
– Je suis vraiment désolée Alexia, dit Jenna en posant sa main sur celle d’Alexia.
     Alexia lui serra la main.
– Ce n’est pas de ta faute Jenna ! Tu n’es pas responsable des actes que pose ta soeur !
     Elle lui sourit tristement.
– Aujourd’hui j’ai tourné la page et elle ne risque plus de venir me pourrir la vie après la raclée qu’elle a reçu !
– Même si ce qu’elle a fait me dégoûte profondément, je ne peux pas m’empêcher d’éprouver de la pitié pour elle !
– C’est normal c’est ta soeur ! Et elle a besoin de toi même si elle fait tout pour t’éviter.
– C’est sûr qu’elle a besoin d’aide. Et sérieusement ! Vous deux vous pouvez arrêter de vous becoter devant moi ? Vous réveillez tous mes sens et c’est désagréable sans partenaire !
     Alexine et Albert éclatèrent de rire. Jenna et Alexia se regardèrent puis éclatèrent de rire à leur tour.
– Tous ces fou-rires m’ont beaucoup manqués, dit Jenna quand ils reprirent leurs souffles. J’ai envie de m’amuser ! Venez on va faire un tour en ville.
     Elle se leva.
– Attends nous allons nous changer ! répondit Alexine en se levant à son tour.
– Non pas question que vous me lésiez ! Niveau beauté on est à égalité alors pas question que vous grillez mes chances de me dégoter un beau mec ! En plus on va juste manger une glace.
     Alexine partit d’un fou-rire.
– Décidément toi tu n’as pas changé du tout ! Bon on y va !
– Albert, tu nous conduis s’il te plaît ? demanda Jenna en lui tendant les clés de sa voiture.
– Sans problème ! répondit Albert en prenant les clés.
     Ils se levèrent tous les quatre et sortirent s’engouffrer dans la voiture de Jenna. Albert s’installa au volant, Alexia à côté de lui et les deux folle-furieuses sur la banquette arrière. Quelques minutes après Albert garait la voiture dans le parking souterrain du Festival des Glaces. Ils revinrent sur leurs pas pour entrer par la porte principale. Ils choisirent une table au bord de la vitrine et s’installèrent. Pendant qu’Albert allait passer leur commande, les filles papotaient tranquillement.
– Dis donc Alexine ! Il est vraiment sexy ton Albert, où l’as-tu dégoté ?
– C’est le meilleur ami de Joël, le mec d’Alexia du coup quand ils se sont mis ensemble, on l’a fait aussi. Mais tu regardes encore mon mec de la sorte je te crève les yeux.
– Tu as vu ses fesses ? ! Je me demande s’il est aussi musclé tu sais où ! ajouta-t-elle sans relever la menace de son amie.
– Jenna ! Arrête de reluquer mon mec, trancha Alexine. Et puis comment ça se fait que toi Jenna Djondo, aussi belle et aussi sexy soit sans mec ? Tu n’as trouvé aucun mec à ton goût en France ?
– Je te l’ai déjà dit Alexine, je n’ai vraiment pas le temps pour autre chose que mes études, répondit-elle.
– Waoh ! Et depuis quand es-tu devenue si studieuse ? demanda Alexia.
– Depuis que mon père a décidé que je serai son successeur à la tête de son empire.
– Quel empire ? s’enquit Albert qui venait d’arriver avec les commandes.
– Euuh… Mon père c’est Asky Djondo, répondit timidement Jenna en levant la main droite comme pour jurer qu’elle disait la vérité.
– Oh ! s’exclama Albert. Ça explique la voiture.
    Elle eut un sourire gênée. Albert sentit sa gêne et changea de sujet.
– Tu comptes rester ici combien de temps ?
– Un mois plein ! jubila Jenna.
– Alors tu as tout le temps pour décompresser ! répondit Alexia.
– Oh ouiii ! Et je compte bien le faire. Au fait elle est où maman ? demanda-t-elle en entamant sa glace.
    Les jumelles se regardèrent.
– Euuh… Elle est sortie, répondit Alexia.
– C’est ça que tu hésites tant à dire ? demanda Jenna. C’est une bonne nouvelle non ?
– Oui une très bonne nouvelle !
– Elle est sortie avec qui ?
     Les jumelles se regardèrent de nouveau et gloussèrent comme si elles venaient de se rappeler une bonne blague qu’elles étaient les seules à connaître.
– Pourquoi vous êtes aussi mystérieuses d’un coup ? demanda Jenna en regardant ses amies d’un oeil soupçonneux.
– Elle est sortie avec papa ! lâcha Alexine en faisant semblant de se concentrer sur sa glace.
     Jenna recracha sa crème.
– Quoi ? ! s’exclama-t-elle, ébahie. Depuis quand se sont-ils remis ensemble ?
– Depuis quelques semaines ! répondit Alexine avec une fausse désinvolture.
– Mais c’est une bonne nouvelle ! Il faut absolument que nous fêtions ça !
– Oui on a prévu le faire ce weekend.
– Yeeeaaah ! Let’s turn up bitches !
     Ils partirent d’un fou rire à l’exception de Jenna qui regardait en direction du comptoir.
– Dios mio ! s’exclama-t-elle. Enfin un homme me remarque.
     Elle se leva et se dirigea vers le comptoir. Le mec vint le rencontrer à mi-chemin.
– Salut moi c’est Jenna ! dit-elle d’une voix aguicheuse en tendant la main.
– Joël, répondit le mec en lui serrant la main. Permettez-moi de vous présenter ma petite amie.
     Il avança vers la table que venait de quitter Jenna et embrassa Alexia.

Paul Bernard AMGL ✌

12 commentaires sur “Plan X (Part XXXIV)

  1. Jenna né kpo gnoindé…. au lieu d’arriver tout doucement, tu te diriges piam vers Joël…hum ne reste pas trq et tu auras la meme chose que ta soeur ;P 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *