Chroniques d’une Togolaise tombée enceinte à 18 ans (Part XXIX)

Les jours suivants se passèrent sans embrouilles et nos deux tourtereaux se comportaient comme des jeunes mariés. Jamais l’un sans l’autre. Ils passaient leurs matinées à chercher un nouvel emploi pour Ed et l’après-midi à se promener. Les soirs Ed allait déposer sa petite amie chez elle avant d’aller au boulot ou des fois chez Gisèle. Le mercredi matin ils étaient en train d’éliminer un à un les offres d’emploi dans les journaux.
– Chérie tu ne veux pas rester dormir ce soir? Demanda soudainement Ed.
– Oui j’y pensais aussi. Je vais prévenir mon père bébé.
– Et demain soir aussi, et le soir d’après et tous les autres soirs, continua Ed en faisant mine de se concentrer sur le journal qu’il tenait en main.
– Bébé arrête ça! Ce n’est pas drôle, reprit un peu plus sèchement Gabie.
Edmond leva les yeux vers elle.
– Je suis sérieux pourtant, répondit-il calmement.
– Je te demande d’arrêter ça, dit Gabie en posant le journal qu’elle tenait en main.
– Mais pourquoi? S’enquit Ed.
– Pourquoi toi tu me fais ça? Demanda sa petite amie au bord des larmes.
– Je fais quoi?
– Ce que tu fais là.
Edmond sentant le ton de Gabie monté diminua le sien.
– Mais je fais quoi? Je demande juste à ma petite amie d’emménager avec moi.
– Ouais justement c’est ça le problème.
– C’est mal? Tu ne veux pas?
– C’est bien et je veux mais je ne peux pas.
Elle croisa les bras pour que son mec ne remarque pas que ses mains tremblaient.
– Pourquoi?
– Tu as la mémoire vraiment courte Edmond. Tu as déjà oublié ce que t’a dit mon père quand tes parents sont venus chez moi?
– Mais non je m’en souviens très bien.
– Il a dit quoi?
– Que tu vas rester chez lui en attendant que tu finisses tes études.
– Pourquoi tu me demandes ça?
– Désolé bébé. Je ne voulais pas t’énerver
– Mais tu l’as fait quand même. Ecoute mon coeur ce n’est pas que je ne veux pas emménager avec toi. J’en rêve tous les jours mais je pense aussi à mes études et à la promesse faite à mon père. Alors patiente. Je suis à toi et tu es à moi quoiqu’il arrive d’accord?
– D’accord bébé, répondit-il en souriant.
– Je t’aime mon petit.
– Ça je sais.
– Ah bon?
– Oui ça fait les gros titres des journaux depuis quelques temps bébé et ça passe en boucle sur France24
Elle éclata de rire et il suivit.
– Oui j’avais remarqué, répondit-elle après avoir repris son souffle. Mais j’ai seulement demandé qu’on mette Edmond donc je n’avais pas pensé que t’aurais pu deviner que ça parlait de toi.
– A ton avis combien de couple Gabriella & Edmond dans le monde, s’il en existe d’autres bien sûr, s’aime autant que nous?
– Je dirai euh…
– Oui?
– C’est une question vraiment difficile mais la réponse est aucun parce que notre amour est une espèce en voie de disparition. Les derniers à s’être aimés autant c’était Roméo et Juliette je crois.
– 20/20. Non je te donne 21/20 pour ta réponse. Tu es vraiment un brillant élève
Et elle le gratifia d’un baiser et lui l’enlaça
– Je t’adore mon bébé.
Elle le regarda et sourit.
– Au fait chéri tu n’as oublié qu’on dîne chez les Mae samedi non?
– J’avais presque oublié franchement.
– Alors je te le rappelle.
– Attend j’ai quelque chose pour toi
Il alla dans sa chambre et Gabie en profita pour appeler son père. Il revint quelques minutes après avec une petite boîte emballé dans du papier cadeau et la lui tendit.
– C’est quoi?
– Bah ouvre le tu verras
Elle ouvrit la boîte et…

by Paul Bernard AMGL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *