Chroniques d’une Togolaise tombée enceinte à 18 ans (Part XXVI)

Gabie vint lui ouvrir.
– Bonsoir chérie
– Oui?
– Je peux entrer un moment?
– Non je ne veux pas.
– D’accord je vois.
– Bon tu veux quoi? Demanda-t-elle en croisant les bras
– Te dire à quel point je suis désolée pour ce que j’ai fait. Je n’aurais pas dû aller chez cette fille. Je le regrette vraiment parce que je n’aime que toi et ça me fait mal que tu sois fâché contre moi. Je sais que je t’ai déçu mais je ferai tout pour me racheter.
– C’est bon? Tu as fini?
– Je voulais t’apporter aussi un petit cadeau.
Il retourna dans sa voiture et ramena la robe.
– Tiens chérie! Je l’ai vu ce matin et j’ai tout de suite pensé à toi
L’expression de son visage passa pendant quelques secondes de la colère à l’émerveillement. Puis elle répondit froidement.
– Ok merci
– J’aimerai te voir dedans bébé.
– Tu la verras sur Instagram!
– Euh d’accord, répondit-il un peu déçu.
– Ce sera tout?
– Oui, répondit-il tristement
– Ok bye, dit-elle en retournant dans la maison avant même qu’Ed ait pu répondre.
Ce dernier partit déçu par l’attitude de Gabie. Il se disait qu’elle en faisait trop et qu’elle l’avait un peu déçu elle aussi. Mais il se dit aussi qu’il l’a bien mérité et qu’il devrait faire plus d’effort pour se faire pardonner. Il partit à son boulot. Là en sortant de sa voiture il se retrouva nez à nez avec Sandra Mae qui avait fait semblant de lire un dossier.
– Bonsoir Sandra !
– Oh désolé! Je ne t’avais pas vu.
– Ah ça! Ça va sinon?
– Pas vraiment et toi?
– Moi ça va. Qu’est-ce qui ne va pas?
– Non mais ne t’inquiète pas pour moi. Je n’aime pas déranger les autres avec mes problèmes.
– Mais ce serait un plaisir si tu m’en parlais.
– Bon comme tu insistes. Attend moi à l’intérieur je vais déposer ce dossier dans ma voiture.
– D’accord je t’attends
Il se dirigea vers les locaux et elle vers sa voiture. Il s’installa à son poste et attendit qu’elle revienne. Ce qu’elle fit quelques minutes après, elle s’assit près de lui et commença
– Tu sais que je suis célibataire n’est-ce pas?
– Pas vraiment. Enfin j’avais deviné.
– Voilà je suis célibataire! Et ça me pose beaucoup de problèmes.
– Quel genre de problèmes?
– Au fait je me sens seule et délaissée donc ça m’affecte dans tous les autres domaines de ma vie.
– Je vois un peu. Mais tu es jeune femme belle, intelligente et séduisante comment ça se fait que tu n’aies personne dans ta vie?
– Une jeune femme tu dis? Plutôt une vieille fille oui! J’ai trente ans Edmond.
– Et tu trouves ça vielle?
– Absolument. Enfin bref tout ce dont j’ai envi maintenant c’est de sentir un homme en moi!
– Nous voilà au coeur même du problème!
– Ça te dirait d’aller prendre un verre après le boulot?
– Pourquoi pas! Moi-même j’ai pas mal de problèmes dans mon couple
– Mais vous formez un couple si parfait. Qu’est-ce qui ne va pas?
– J’ai failli tromper Gabriella mais j’ai pas pu parce que je l’aimais trop. Après je lui ai tout raconté et depuis elle ne veut plus me parler
– Ah les hommes! Toujours à fourrer leurs bites partout.
– Je ne suis pas comme ça moi.
– Aucun de vous n’est comme ça. Jusqu’au jour où on vous surprend la bite dans une autre chatte.
– Hummmm!
– Bon on se dit à tout à l’heure?
– Une dernière question.
– Je t’écoute.
– Comment ça se fait que tu travailles de sept heures à vingt-et-une heure?
– Comme je viens de te le dire. Je n’ai personne dans ma vie donc. Il n’y a personne qui m’attend chez moi donc je préfère rester au bureau que d’aller m’ennuyer toute seule chez moi.
– Je te comprends! Bon à toute l’heure!
– D’accord à toute.
Deux heures après Ed alla chercher Sandra dans son bureau et l’emmena dans un bar hors de la ville. Là ils passèrent la soirée à picoler et à parler de leurs vies amoureuses. Vers deux heures du matin ils décidèrent de rentrer et Ed proposa à Sandra de la déposer. Celle-ci ne se fit pas prier. Une fois devant chez elle, elle demanda à Ed s’il voulait prendre un dernier verre. Après un court moment d’hésitation il accepta et entra avec elle. Sandra servit deux verres de Whisky et vint s’asseoir à côté de lui en lui tendant un des verres. A peine commencèrent ils à boire que Sandra commença à se rapprocher de lui. De plus en plus. Jusqu’à ce qu’elle soit collée à Edmond qui la regardait faire. Puis elle lui fit un bisou dans le cou et l’appela.
– Ed?
– Oui?
– J’ai envie de toi.
Il ne répondit pas et but une gorgée de son verre. Sandra se mit à déboutonner sa chemise. Et l’embrassa en lui caressant le torse. Puis doucement, tout doucement Ed finit par lui faire l’amour jusqu’au petit matin

by Paul Bernard AMGL

2 commentaires sur “Chroniques d’une Togolaise tombée enceinte à 18 ans (Part XXVI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *