Chroniques d’une Togolaise tombée enceinte à 18 ans (Part XVII)

Elle lui avait à peine mis le gel froid sur son ventre que des frissons envahirent tout son corps. Comment vous expliquer ça c’est comme si tout était irréel. Elle allait enfin savoir… Elle Gabriella enceinte de son homme à 18 ans, impensable et pourtant si… Elle savait que beaucoup de personnes doutent de la sincérité de Ed mais elle savait qu’il l’aimait et vraiment … Elle était à un mois de grossesse donc quatre semaines. Cette échographie devait permettre de dater le bébé et de voir si le fœtus est bien… Il passa alors le bout de l’appareil sur le ventre presque plat de Gabie pendant que le couple avait les yeux braqués sur l’écran. Alors l’oncle Doss leur montra le foetus. Il était tout minuscule… Puis ils regardèrent de plus près. Aussi près que la distance entre eux et l’écran le permettait. Ed demanda
– C’est normal l’autre truc d’à peu près de la taille du foetus?
Ils rivèrent leurs yeux sur l’oncle Doss qui souriait depuis un moment.
– Les enfants j’ai une nouvelle importante à vous annoncer
Il y eut une minute interminable de silence. Qu’allait il leur annoncer? Y avait t-il un problème? Non je ne crois pas vu son sourire. Le deuxième point sur l’écran serait il un autre bébé? Les pensées se bousculaient dans leurs têtes. Et ils étaient tous deux suspendu aux lèvres de l’oncle Doss qui mettait un temps fou à parler
– On vous écoute, s’impatienta Ed
– Le deuxième point comme vous l’appellez est un deuxième fœtus.
– Vous voulez dire que j’attend des jumeaux tonton?
– Si ma fille. Tu attends des jumeaux. Sûrement des faux jumeaux.
– Vous pouvez savoir ça juste en regardant sur l’écran?
– Oui. C’est assez simple. Vous voyez qu’ils sont pas dans la même bulle non?
– Oui oui.
– Les vrais jumeaux restent dans la même bulle. Vous verrez s’ils sont tous les deux des garçons ou des filles ils ne se ressembleront pas beaucoup ou même ce sera une fille et un garçon. La grossesse n’est pas assez avancée pour pouvoir connaitre leurs sexes.
Gabie devint toute silencieuse. Elle se posa des tas questions. (Deux fœtus? Des jumeaux? Mais comment je vais faire? Et mes études? Et papa? Oh mon Dieu ce n’est que le début des problèmes … )
– Hummm! Je vois! Finit par repondre Ed
– La nouvelle n’a pas l’air de beaucoup vous plaire à voir vos têtes.
– Non non c’est juste l’émotion. Disons qu’on ne s’y attendait pas vraiment…
Gabie sortit enfin de ses pensées
– Donc c’est ça la cause de ma fatigue tonton?
– Je ne pourrais pas être formel là tout suite. Mais repasse demain on va faire des analyses pour voir si tout est normal et là je pourrais te dire de quoi il s’agit.
– D’accord tonton.
– Bon réhabille toi en attendant. Ed suis moi dans mon bureau.
– D’accord oncle.
Ils allèrent dans le bureau pendant que Gabie se réhabillait et Eva éteignait l’appareil.
– Edmond tout va bien?
– Oui oui oncle.
– Tu semblais tout inquièt tout l’heure quand je vous ai annoncé que c’était des jumeaux que Gabie attendait.
– Oui oui et je le suis toujours d’ailleurs.
– Pourquoi donc?
– Je m’inquiète pour elle au fait. Elle n’est qu’à un mois mais elle sent toute cette fatigue. Et si elle arrivait au terme de sa grossesse ce sera comment? Elle pourrait même plus bouger le doigt?
Le docteur ne put s’empêcher de rire.
– Ed, c’est pour ce genre de chose que nous sommes là. Il n’y a pas de raison pour qu’elle soit encore plus fatigué qu’au début. Tiens!
Il lui donna trois cartons d’un médicament dont je préfère garder le nom pour votre sécurité.
– Elle doit prendre un comprimé le matin, un à midi, et un le soir. Elle sentira plus rien si elle les prend normalement.
– D’accord merci beaucoup tonton
– Me remercie pas Ed. A la place de ton merci continue de prendre soin de ma filleule
– Oui tonton.
– Et côté argent tout va bien?
– Oui oui pour le moment il n’y a pas trop de dépense donc ça va. Et puis j’ai commencé mon deuxième boulot.
– Ah d’accord félicitations. Surtout fais attention à cette secrétaire, elle est très collante et allumeuse.
– Ne vous inquièter pas pour moi monsieur. Je sais ce que je veux.
– D’accord c’est bien
Gabie toqua et entra.
– Tu es prête?
– Oui je suis prête.
– Très bien j’ai remis des médicaments à Ed pour ta fatigue. Il t’expliquera comment les prendre. Demain je viendrai te chercher moi même à la maison pour les analyses
– D’accord merci tonton.
– C’est tout normal ma fille. Passez une bonne soirée tous les deux.
– Merci à vous aussi.
Il les raccompagna jusqu’à la porte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *