Chroniques d’une Togolaise tombée enceinte à 18 ans (Part XVI)

     Les jours suivants se passèrent sans embrouille et Sandra se tenait le plus loin possible d’Edmond et ce dernier s’en sortait très bien avec les deux boulots. Le vendredi il prit son après-midi et emmena Gabie chez l’oncle Doss comme promis.
– Bonsoir tonton
– Bonsoir oncle Doss
– Vous allez bien mes enfants?
– Oui merci.
– Oui tonton.
– Et ta grossesse?
– Justement on vient pour ça tonton.
– Quelque chose ne va pas?
– Oui tonton depuis un moment je sens beaucoup de fatigue mais je ne suuis qu’au premier donc ça m’inquiète un peu.
– Je vois. Je ne crois pas que ce soit quelque d’anormal mais je vais voir. Je vais te faire une echographie. D’accord?
– D’accord tonton.
– Bien allez m’attendre dans la pièce à côté.
        Ils sortirent et se dirigèrent vers la pièce indiquée. Là-bas une infirmière les attendait. Elle les accueillit chaleuresement avec des clins d’oeil à Ed. Elle donna une robe d’hôpital à Gabie et lui indiqua une petite porte au fond de la pièce pour se changer puisqu’elle avait mis une longue robe.
– Je reviens chéri!
– D’accord bébé.
       Quand elle rentra dans la pièce, l’infirmière vint s’asseoir à côté.
– Tu sais que tu es mignon toi?
– Elle me le dit tout le temps merci, repondit il en indiquant la porte.
– Je vais être franc avec toi. Tu me donnes envi.
– Attend qu’elle vienne on verra si elle est du même avis.
– Arrête de jouer au gamin. Je sais que je te plais aussi. Regarde – elle enleva trois boutons de sa chemise d’infirmière – tout ça est à toi si tu le désires. Il te suffit de venir chez moi ce soir à 21h.
      Ed ne put s’empêcher d’apprécier ce qu’il vit. Il hésita un moment puis donna son numéro à l’infirmière qui s’appellait Eva. Eva prit le numéro et le mit dans son soutien-gorge. Ensuite elle reboutonna sa chemise et au moment où elle se levait elle entendit le poignet de la porte tourné et se précipita pour prendre son calpin. L’oncle Doss entra dans la pièce.
– Elle n’est pas prête Gabriella?
– Si c’est bon tonton dit celle-ci en entrant dans la pièce.
– D’accord viens te coucher sur ce lit lui.
    Elle s’executa et Eva apporta un gel qu’elle lui passa sur le ventre. Pendant ce temps l’oncle Doss allumait la machine.
– Vous êtes prêt?
– Oui tonton
– Oui oncle Doss.
– Très bien Ed. Viens te placer près sur cette chaise, dit le docteur en indiquant une chaise prêt du lit. Tenez vous bien. Tout ce que vous pouvez voir sur l’écran est réel. Et vous pouvez être choqués, deçus, emerveillé… C’est pourquoi il faut rester assis.
   Le coeur de nos deux jeunes tourteraux se mirent à battre la chamade.
– Oh mon Dieu quelles têtes vous faites? C’est un avertissement standard. Ne vous affollez pas. Tout se passera bien. Je peux vous le garantir
– D’accord tonton!
    Ed pris la main de Gabie et la serra.
– Prêt?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *